Premier salon de l’airsoft – Bourgogne Franche-Comté


Ce week-end j’ai pu me déplacer au Salon de l’airsoft Bourgogne France-Comté qui se tenait en Côte d’Or à Chorey lès Beaune.

UN COUP DE GUEULE POUR COMMENCER
Je remets encore ça sur la table mais le sujet est trop important pour être baanlisé. Je vais donc tout de suite me débarasser de ça pour pouvoir me consacrer à ce qui mérite d’être mis en lumière. J’ai pu croiser essentiellement des personnes en vêtements civils ou alors portant une pièce d’équipement militaire et un pull classique, souvent avec leur pseudo ou un logo d’association. Mais j’ai aussi croisé des gens en tenue militaire intégrale. Dès lors qu’il s’agit d’un exposant, venu présenter sa discipline – le but originel du salon finalement – ça ne me choque absolument pas puisqu’en “représentation” et s’étant changés dans le bâtiment. En revanche j’ai pu voir d’autres personnes venues en treillis complet, certains même avec le ciras sur la poitrine et déambuler parmi la foule, devant le bâtiment et même sur le parking alors qu’ils ne participaient à aucun stand… What the fuck ? Juste pour mémoire, selon l’article 433-15 du code pénal :

“Est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende le fait, par toute personne, publiquement, de porter un costume ou un uniforme, d’utiliser un véhicule, ou de faire usage d’un insigne ou d’un document présentant, avec les costumes, uniformes, véhicules, insignes ou documents distinctifs réservés aux fonctionnaires de la police nationale ou aux militaires, une ressemblance de nature à causer une méprise dans l’esprit du public”.

Oui oui, la salle des fêtes est un lieu public. Déjà à l’intérieur du bâtiment je trouvais ça déplacé mais ça pouvait “passer” à l’extrême rigueur mais alors devant le bâtiment ou sur le parking… À croire que violer la loi devient normal pour certains. Soit ils sont d’une irresponsabilité infantile, soit d’une infantilité irresponsable. Au choix. C’est fou comme ces gens peuvent nuire à ce loisir… Cf mon article d’il y a plusieurs mois, rien ne change. Enfin si. De pire en pire quoi.
J’ai ouï dire que le salon avait failli être interdit par un arrêté préfectoral interdisant ce type d’évènement sur le département à compter du 16 février (le salon commençant le 17, je vous laisse deviner son but) mais que celui-ci ayant été publié après autorisation du salon, il n’a heureusement pu être appliqué. Toujours ouï dire que des représentants de la loi se seraient déplacés à l’ouverture du salon le matin pour en interdire la tenue… Je n’ai pu vérifier l’existence de cet arrêté préfectoral sur le site de la Préfecture, celui-ci étant complètement incompréhensible, aucune liste des arrêtés préfectoraux, la cellule recherche n’aidant pas non plus. Et ne fait que relater ce que j’ai pu entendre pendant l’après midi. Donc à prendre avec des pincettes mais s’il s’agit de faits réels, ça laisse une bonne idée de l’image de notre loisir aujourd’hui par les institutions publiques… La première idée étant de changer de département la prochaine fois …jusqu’à être interdit partout. C’est lors de ce type d’évènements que notre image se joue pour le grand public et j’espère que les enseignements seront bien tirés et utilisés ! Courage aux organisateurs qui ont fait un taff formidable et qui se retrouvent à devoir gérer ce que chacun à titre individuel devrait gérer. Pas facile facile. Persévérez, ça vaut le coup !

 


 

Passé cette étape, j’ai noté quelques stands méritant un bon coup de projecteur car m’intéressant davantage et étant le fruit d’initiatives personnelles et/ou apportant l’innovation et les bonnes idées que les grandes firmes ne proposent pas. Et surtout parce que présentant leur projet/concept à un inconnu (je reste anonyme la plupart du temps pour “jauger” les aspirations des gens) intéressé et sans essayer de refourguer leur came comme d’autres le font, venus pour vendre. Il ne s’agit pas là d’une critique mais d’un choix personnel et éthique comme ce site a toujours essayé d’être.
Je vais donc vous parler de :
– AIRSOFT PROJECT INNOVATION
– EXPERIMENTAL CORP AIRSOFT
– AIRSOFT COUTURE


 


AIRSOFT PROJECT INNOVATION :
Le stand qui, bien que sans prétention, a le plus attisé ma curiosité est le fruit du travail d’un airsofteur passionné venu présenter un nouveau concept de grenade.
Des grenades de plusieurs générations en exposition, un ordinateur affichant une vidéo de présentation avec essai de grenade et une grande boîte transparente “faite-maison” pour faire des démonstrations.
Le contraste est saisissant entre la sobriété du stand et la passion qui se dégage des nombreuses explications fournies par le concepteur.

On parle donc des grenades RAGE IMPACT, au fonctionnement inédit, point besoin ici de gaz, CO2, pile, billes neuves, entretien ou je ne sais quoi d’autre. La grenade est gratuite d’utilisation, ne nécessite aucun consommable à acheter : il suffit de ramasser des billes par terre et c’est opérationnel.

Le mode de fonctionnement est celui d’un ressort de compression qui va écarter les deux demi-coques de la grenade, tendant brutalement un cylindre de tissu qui va projeter les billes (ou autres) qui auront été préalablement chargées.

Le déclenchement est de type “impact” grâce à une tige métallique, retenant les deux coques contraintes par le ressort (d’AEG ! J’aurai dû demander s’il était possible d’ “upgrader” la grenade pour une plus grande dispersion !), et dont l’extrémité excentrée est maintenue par une pièce faisant office de goupille.

Une fois cette dernière retirée, la tige ne demande qu’à -grâce à son inertie lors d’un impact- se recentrer pour passer via l’orifice de la coque, libérant celle-ci à la force d’extension du ressort et déclenchant la grenade.

C’est un projet en perpétuelle amélioration, 8 prototypes différents déjà fabriqués, un 9ème qui n’attend que d’être fabriqué puisque sa modélisation 3D est déjà réalisée. Victime d’un malheureux “loupé” avec l’un des premiers modèles, lors du test à grande échelle réalisé par GEAR LOCKER, j’ai pu assister à la démonstration de la version 7.2 qui semble déjà bien tenir la route en terme de fonctionnement.

Les modèles à venir n’étant plus à section ronde mais avec des arêtes empêchant la grenade de rouler : moins de risque de la perdre et surtout réduit les risques de non déclenchement à l’impact. L’esthétique étant celle d’un prototype ne pouvant que s’améliorer en intégrant par exemple les écrous dans les coques.

On peut par ailleurs noter une autre idée géniale : l’utilisation de tissu flashy qui permet à l’aide d’une lampe torche de retrouver sa grenade très facilement, sans pour autant sacrifier à une couleur extérieure flashy, le tissu étant invisible quand la grenade est armée : il n’y a plus de risque de perdre une grenade sobre ou peinte façon “RS” !

Bon courage pour la suite du projet !!
Vous pouvez suivre ce projet sur sa PAGE FACEBOOK.

Photos cliquables en grand format :

 


 


EXPERIMENTAL CORP AIRSOFT
Je ne peux pas passer à côté de ce stand sans en parler un peu. Un projet fort sympathique (et c’est pas parce qu’ils sont aussi bourguignons !) qui a déjà pris une bonne petite ampleur.
Des passionnés de la bidouille en particulier dans le domaine de l’électronique. Le résultat de cette émulation cérébrale ? Toute une variété de produits qui, bien que “faits maison”, sont soignés comme du matériel professionnel. L’objectif ? Apporter aux parties d’airsoft un peu de fun et de sérieux à la fois.

On trouvera donc par exemple des bornes simulant la capture de drapeau avec un bouton pour chaque équipe et chronométrage exact du temps de possession de la borne. Pardon, du drapeau.
 

Leur handimédic, au concept exceptionnel ! Lors des parties, le médic se déplace avec ce boitier, le sort lorsqu’il doit soigner un joueur. À partir de là il doit utiliser ses deux mains pour activer le boitier qui met un certain temps -simulant la durée du geste médical- à déterminer de manière aléatoire la “blessure” dont devra s’accommoder le joueur pour le reste de la partie. Ainsi une led va s’allumer, au choix au niveau d’une partie du corps représenté sur le handimédic. Idéal pour pimenter les parties si vous devenez borgne (pas pour de vrai hein), incapable de vous servir d’un bras ou de vous déplacer. Un must-have !

Un système qui permet à chaque équipe de signaler qu’elle est prête à jouer bien que distante de l’autre de plusieurs mètres. Le système, lorsque les deux équipes ont appuyé sur leur bouton, enverra alors un signal sonore lançant le début de la partie. Plus de faux départ comme ça arrive de temps en temps !

Pas de photo mais il faut noter le dévouement des gars d’ECA pour les joueurs. En effet, ils ont conçu également un système permettant à une personne muette de jouer à l’airsoft au moyen d’un haut-parleur placé à la ceinture et d’un boitier de commande au poignet, doté de 3 touches permettant de déclencher 3 signaux sonores comme “out”, “retour en jeu” et… ce que vous voulez puisque les voix sont enregistrables par n’importe qui ! Une initiative qui mériterait à elle seule de faire plus de bruit que ça !
À noter également du matériel permettant de chronométrer des parcours d’IPSC, mis en pratique à l’extérieur de la salle.

Pour suivre Experimental Corp Airsoft, CA SE PASSE ICI.

Photos cliquables en grand format :

 


 


AIRSOFT COUTURE
Un sacré bordel de gear sur ce stand, à l’image de la grande diversité de produits proposés par ce projet. Adeptes du maniement de l’aiguille à coudre et d’une grande convivialité les deux représentants présents exposaient avec plaisir toutes leurs créations. Maniant des tissus classiques, du cordura comme du tissu coupé au laser qui ne s’effiloche pas.

Des produits classiques comme des couvre-casques aux excellentes finitions et personnalisables.

Des trousses sur mesure pour embarquer par exemple le handimédic fabriqué par ECA.

Des fastmags de leur conception avec force de rétention réglable.

Cette pochette adaptée au matériel essentiel d’entretien des répliques sur le terrain.

Des produits plus novateurs comme cette ceinture ultra-résistante dotée d’une poche contenant un mousqueton et une sangle permettant d’accrocher le ciras d’un airsofteur “blessé” pour l’évacuer en gardant les mains libres.

Mais aussi des gilets plus… originaux !

Voire très originaux ! Ce modèle IKEA étant d’une classitude infinie !

Il faut noter également la seconde activité d’Airsoft Couture qui propose des stages de sensibilisation aux “soins sur le terrain” avec un peu de matériel médical apporté pour simuler davantage le rôle du médic sur le terrain qui gagnerait à être développé effectivement !

Simulation d’une plaie sur l’avant-bras.

 

Ou simulation de pose d’un garrot tourniquet sur la cuisse. Cuisse aimablement prêtée par GOLGY qui, soigné, a pu continuer d’arpenter les allées du salon :p

Pour suivre les activités d’Airsoft Couture, CA SE PASSE ICI !

Photos cliquables en grand format :

 


 

Maintenant, quelques sourires éventuels :


– Deux jeunes découvrant avec un vif intérêt des répliques oldschool.
Allez-y les petits loups, c’est ce qu’il y a de mieux !

 


– Le stand ELEMENTS, société spécialisée dans l’impression 3D de pièces existantes, de pièces à créer, que ce soit de votre conception, de leur conception, sur vos fichiers 3D ou les leurs si vous leur fournissez suffisamment d’éléments pour la modélisation 3D. On y trouve quelques pièces très variées dont un GBB customisé façon SMG qui n’est pas sans me rappeler mon projet en cours mais qui est plus… “oldschool” ! Et c’est ainsi que j’introduis la première chose qui m’a frappée sur leur stand : Un MAS-36 ! Boitier imprimé en ABS, culasse de sniper bolt airsoft (VSR ou Type-96 je pense), pièces métalliques et bois RS. Petite démonstration sans bille, ça arme et déclenche le piston sans problème ! Donné pour 380 fps. Pas en vente bien entendu. Mais technologie maîtrisée grâce au projet d’un de leurs clients dont l’identité m’échappe car le MAS ne ressemblant pas aux divers projets que j’ai pu suivre sur la toile.


Et plus personnellement, l’occasion de rencontrer “en vrai” sur ce salon quelques personnes connues dans notre loisir avec GOLGY, le vrai, le seul ! Mais aussi BALBUZARD90 et ISOFT qui avaient tous fait le déplacement en terres bourguignonnes ! Content de vous avoir vus !

See you soon !
Oioi.


Pour bénéficier de plus de contenus et soutenir mon travail, ABONNEZ-VOUS à la page YOUTUBE ou au site afin d’être averti des articles et vidéos et ne louper aucune information.
To enjoy more content and support my work, SUBSCRIBE on YOUTUBE or on the site to be notified of articles and videos and not miss any information.


Advertisements

8 thoughts on “Premier salon de l’airsoft – Bourgogne Franche-Comté

  1. Sympa ce salon, je peux toujours me brosser pour trouver une telle diversité dans le nord ouest tiens…

    Like

  2. Un salon “familial” à taille humaine, une bonne ambiance avec des stands bien structurés et très intéressants. Bravos aux organisateurs qui ont eu le mérite de faire que ce salon existe, trop rares encore dans notre pays…Je ne regrette pas les quatre de route, je reviendrai…

    Liked by 1 person

Leave a Reply / Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.