Webley MK VI WELL (G293)

Review du revolver Webley mk IV fabriqué par WELL.
Réplique sortie il y a peu de temps, passée complètement inaperçue comme la plupart des répliques de la marque à leur sortie car aucune promotion faite. Cette réplique sort après le modèle fabriqué par WINGUN / GUN HEAVEN, semble en reprendre de nombreux éléments le tout à prix bien moins élevé. Qu’en est-il vraiment ?

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-88Bundle :
Très simple puisqu’on a la réplique, 6 cartouches, un manuel et c’est tout. Le tout est placé dans un support en plastique transparent placé dans une simple boîte en carton. Protection clairement insuffisante même pour une réplique de ce prix.

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-86

Le manuel d’utilisation est en anglais uniquement et présente les organes de la réplique, les façons de le charger et de l’utiliser ainsi que quelques règles de sécurité. Pas d’éclaté de la réplique ni de guide de démontage. Cliquez sur la galerie ci-dessous pour afficher en plus grand.

 

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-7Spécifications :
Revolver full métal avec propulsion de billes de 6mm par cartouche de CO2 de 12g. Comme la majorité des revolvers, fonctionnement en simple et en double action. Utilisant 6 cartouches amovibles contenant chacune 1 bille. Il y aurait sur ce modèle un hop-up, ce qu’on verra plus loin dans la review. Puissance à la 0.20g annoncée à 390 fps, le poids serait de 1040g et les dimensions importantes de 28.5cm de longueur pour 16.5cm de hauteur. Le prix est assez bas puisque oscillant entre 62 et 65€ en Pologne, plus élevé à 99$ aux Etats Unis.

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-53Les douilles :
Elles sont fabriquées en laiton avec un capuchon en silicone permettant de retenir une bille. L’orifice postérieur est doté d’un trou de faible diamètre, laissant supposer une puissance plus faible que sur plusieurs revolvers fonctionnant au CO2. En tout cas ce trou d’un diamètre de 1.5mm peut permettre, le cas échéant, une modification facile de puissance de la réplique. Il faut en revanche noter plusieurs points négatifs à leur sujet, si l’usinage du laiton est correct mais sans plus, il s’avère que le cul des douilles est partiellement recouvert de peinture noire, un peu comme si une ultime couche de peinture avait été passée sur le barillet déjà chargé en cartouches…
webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-99Ce n’est pas tout, l’embout en silicone, ou je ne sais quel plastique mou, a été rectifié au cutter assez salement sur 2 douilles, probablement un contrôle qualité visant à permettre la bonne extraction des douilles du barillet et donc à supprimer le tout petit bourrelet au bas de la pièce silicone. Ça fait quand même très bricolage, travail de sagouin même. Toujours est-il que ça ne devrait pas en théorie modifier l’étanchéité des douilles et donc le fonctionnement de la réplique. Le manuel indique qu’il faut y insérer les billes en appuyant sur une surface plane, permettant à priori une meilleure régularité des tirs mais aussi et surtout, je pense, évitant des incidents de tir comme on peut en avoir fréquemment sur les revolvers avec des billes tombant de leurs douilles ou y restant coincées. Le manuel précise aussi que pour améliorer la longévité des douilles, il faut y mettre un peu d’huile siliconée tous les 6 tirs. Dernier point noir, elles ne sont tout simplement pas disponibles en spare, pas sur qu’elles le soient un jour, affaire à suivre…

Edit 13 janvier 2017 : WELL a enfin sorti des douilles en spare ! Compter 2.20€ pour UNE douille, soit 13.2€ pour remplir un barillet de 6 douilles. Clairement pas donné et dans une gamme de prix équivalente aux douilles WINGUN qui sont clairement mieux finies/fabriquées. C’est le contrepoids d’un prix d’achat de réplique faible.
Douilles chez Taiwangun

Edit 14 janvier 2017 : Douilles déjà épuisées en même pas 24h. Que vous lisiez cette review début 2017 ou plusieurs mois après, faites un petit état des lieux des shops, c’est pas exclu que ça revienne en stock !

 

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-5
Apparence :
La réplique est entièrement en métal, du zamak, à l’exception des plaquettes de crosse en ABS. Elle ne dispose d’absolument aucun marquage, dommage mais mieux vaut ça que des marquages de dessin animé… La qualité de moulage est plutôt correcte, on notera néanmoins en plusieurs endroits un fin bourrelet qui témoigne d’un moule en deux parties. Il apparaît quand même sur toute la partie haute du canon, le guidon, la partie basse du canon et l’arrière du pontet.

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review2-8modOn note une tentative de faire disparaître ce défaut sur la plus grande partie du pontet et une petite partie sur le haut du canon qui ont été limés. Malheureusement un peu salement limés, ce qui laisse apparaître quelques défauts nouveaux quand la trace du moule a disparu… Il aurait mieux valu s’abstenir et laisser le choix aux acquéreurs de la réplique de s’en occuper ou non. À l’exception d’une autre petite trace de moule rectiligne et de deux ronds d’injection sur la pièce mobile permettant de maintenir la réplique fermée, pas d’autre défaut d’usinage noté. Et pour cause, vu la façon dont les arrêtes sont arrondies, je peine à croire à un moule de mauvaise qualité mais plutôt à une épaisse couche de peinture. L’avantage c’est que ça risque de tenir correctement. L’inconvénient c’est que ça donne une assez mauvaise impression, comme s’il s’agissait de cache-misère. Quelques petites bulles par-ci par là, quelques rayures, creux et surélévations. Rien de bien méchant mais on aurait quand même préféré une peinture moins mate.

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review2-1modMais quand même cette mauvaise impression rajoutée par la peinture, qu’on voit beaucoup au niveau des fausses vis plates ainsi que des stries de préhension du chien et du verrou qui semblent s’être noyées… Les vraies vis plates semblent de piètre qualité avec des encoches larges, mal centrées et déjà arrondies… Une hideuse vis cruciforme sur le côté gauche (qui permettra le démontage) dont on se serait bien passé. Les plaquettes sont en ABS mat, plutôt proprement moulées mais d’aspect cheap quand même.
Voilà voilà, bon c’est pas tout noir (sauf la réplique), l’aspect extérieur n’est pas si mauvais que ça mais il reste décevant car il était très simple de faire mieux sans avoir à toucher au prix. Il sera toujours possible de gratter un peu la réplique sur les arrêtes pour lui donner un aspect usé et faire apparaître le métal. Je n’aime généralement pas faire cela mais sur cette réplique en particulier, ça arrangerai bien des choses !

 

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review2-19Prise en main :
Cet engin a des dimensions assez imposantes, ce dont on ne se rend pas forcément compte en photos, 28.5cm de longueur c’est pas vraiment ce qu’on appelle court. La poignée est assez confortable, même avec de grandes paluches, tous les doigts tiennent dessus. La détente est assez éloignée et les petits index risquent de se retrouver assez peu confortables, encore que… rien de bien dramatique ! Le chien s’attrape assez bien avec le pouce, malgré les stries de préhension à moitié effacées par la peinture, là encore les petits pouces risquent d’être pénalisés en devant soit se contorsionner, soit attraper avec le bout du doigt, au risque de laisser échapper le chien. L’organe mobile qui permet de « briser » le revolver en deux et de le recharger, s’attrapera lui aussi difficilement par les petites mains. Un grand pouce l’attrapera en passant au dessus de la poignée, tandis qu’un petit pouce sera assez gêné, je pense, par le haut de la plaquette de crosse.
Lorsqu’on agite le Webley, que ce soit avec le chien armé ou désarmé, très peu de bruits parasites surviennent, même l’anneau de crosse ne bouge pas. On distingue simplement un très léger jeu des douilles dans le barillet, ce qui s’entend à peine finalement. Les mires sont très classiques, un créneau à l’arrière et un guidon à l’avant. Fait étonnant, c’est une des premières répliques utilisant ce type de visée avec lesquelles j’ai un véritable confort de visée. Faisant près d’1m90, chaque réplique placée au bout d’un bras tendu éloignait trop le créneau de mon oeil, ayant pour effet de réduire virtuellement la largeur de celui-ci, rendant pratiquement impossible (ou en tout cas inconfortable) la visée. Le guidon se retrouvant vu plus large que le créneau… Bon l’explication est pas très claire mais quand on est grand, on ne voit pas toujours le guidon correctement au travers du créneau. Ici, aucun problème pour les géants, la réplique est parfaitement adaptée tant aux grandes mains qu’aux longs bras. Génial !

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review2-35

Pour ceux que la comparaison avec un 1911 (déjà imposant) et un Nagant n’a pas convaincu :
webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review2-21

 


Pour bénéficier de plus de contenus et soutenir mon travail, ABONNEZ-VOUS à la page YOUTUBE ou au site afin d’être averti des articles et vidéos et ne louper aucune information.
To enjoy more content and support my work, SUBSCRIBE on YOUTUBE or on the site to be notified of articles and videos and not miss any information.


webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-63Fonctionnement :
Pour insérer une sparclette de CO2, il suffit de retirer la plaquette gauche qui est clipsée. Placer la sparclette dans son logement et serrer à la main la vis de percussion qui sert aussi de support pour l’anneau de crosse. Nul besoin d’outil, c’est assez appréciable.

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-24Pour charger votre revolver, il faut actionner le verrou sur le côté gauche de la réplique, la pièce permet d’ouvrir le revolver à brisure et donc de laisser apparaître l’arrière du barillet.
Ouvrez le un peu, les douilles sont accessibles et dans le barillet.

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-31Ouvrez la réplique d’avantage et le barillet va faire sortir les douilles de 2cm, ouvrez complètement et les douilles retombent dans le barillet. Assez pratique pour recharger ! Et encore ! Faites cette manœuvre rapidement et les douilles seront tout simplement éjectées du barillet et iront valdinguer au sol. Assez sexy je dois dire ! Les douilles ne sont, je pense, pas trop fragiles et supporteront la manœuvre plusieurs fois. Mais il faut quand même garder à l’esprit qu’il n’y en a pas encore disponibles à la vente au détail. NB : Sur le modèle Well, le barillet n’est pas verrouillé et il est possible de le sortir sans peine. Donc de le laisser tomber aussi…

img_9916modIl n’est pas possible de sortir les douilles sans actionner le mécanisme de brisure. Il n’est pas non plus possible de recharger correctement les douilles en les laissant en place. Seules 2 apparaissent à l’avant, or il n’est pas possible de tourner le barillet à la main, donc impossible de recharger les 6 douilles sans les sortir. Sauf si vous armez la réplique pour tourner le barillet, la désarmez pour passer au deux douilles suivantes. C’est pas vraiment recommandé, le risque d’accident est élevé et de toute façon les billes ne seront pas bien placées (Cf chapitre Douilles) vous exposant à plusieurs incidents de tir.
La réplique fonctionne en simple et double action. Le double action impose une détente relativement dure et longue (environ 12mm) quand le simple action permet une détente de 3mm à peine et beaucoup plus légère (sans toutefois atteindre le poids plume nécessaire à actionner la détente du M1895 Nagant WINGUN dont vous trouverez la review ici : https://oioiairsoft.com/nagant-1895-wingun-review/ ).
Il est possible de désarmer le revolver en maintenant le chien en arrière puis en le ramenant doucement au repos tout en appuyant sur la détente.

NB : En simple action, il arrive que le barillet ne tourne pas lorsqu’on arme le chien, je dirai environ une fois sur 2 ou 3 barillets tirés. Le genre de problème assez frustrant et potentiellement dangereux pour celui qui se croira en sécurité en pensant avoir tiré 6 billes.

 

webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review2-36Performances en sortie de boîte :
Tout d’abord, commençons par un test de puissance (qui m’a accessoirement pris un temps fou, recharger tous les 6 tirs…). Le test a été réalisé avec un capsule neuve, des billes de 0.20g Taiwangun et un chrony Xcortech X3200. Les billes ont toutes été insérées dans les douilles de la même façon, à savoir que la douille vient chercher la bille sur un plan dur et appuie dessus jusqu’à ce que le silicone vienne toucher le plan dur. Ça permet de s’affranchir d’un biais possible et on va voir par la suite que c’est important.

diagramme-1-2

img_9912La déception est de mise puisque qu’il n’y a aucune régularité entre les tirs avec un record de presque 140fps de différence entre 2 tirs consécutifs. L’écart type de la série est de 33.1fps en ne prenant en compte que les 60 premiers tirs, ce qui est assez énorme. J’ai essayé à la fois en double et en simple action, ce qui ne semble pas changer grand chose si ce n’est, peut être, empirer les choses en simple action. Pas envie de faire un test balistique tout de suite, ça attendra un démontage, dégraissage et regraissage propre. Peut être n’est ce qu’une histoire de joint d’étanchéité… Espérons !
En tout cas, ici, la puissance n’est clairement pas à 390fps comme annoncée mais inférieure à 300fps, ce qui est une bonne nouvelle.
Question autonomie, la puissance reste relativement stable sur les 60 premiers tirs puis elle décroit doucement, restant acceptable jusqu’à environ 95 tirs. Elle finit par chuter plus rapidement, passant régulièrement en dessous de 100fps jusqu’à un incident de tir au 123ème tir, une bille restant bloquée dans le canon par manque de puissance.

img_9923modUn test de tir balistique sera à venir si je parviens à identifier un soucis et à le régler. Sinon, ben… test de tir quand même mais il risque d’être horrible !
En tout cas j’aimerai bien parce que le hop up qu’on peut voir sur la photo ci-contre est un sacré atout pour la réplique si la puissance se régularise…

 

Performances après graissage simple :

1 – Graissage sommaire à l’huile siliconée. Sur joint d’éjection, sur têtes de douilles et sur joint d’étanchéité du canon.

graissage-sommaire-webley-well-airsoft-g293

L’amélioration est notable avec une régularité qui semble meilleure à vue d’oeil. Des valeurs comprises entre 170.2 et 288.6 (40 tirs) soit un écart de 118.4fps.
En éliminant 2 (5%) valeurs extrêmes, l’écart tombe à 93fps.
L’écart type des données brutes sans éliminer les valeurs extrêmes est de 27.9fps. À comparer avec l’écart type de 33.1fps de la série avec réplique en sortie de boîte, l’amélioration est notable.

2 – 2ème graissage à l’huile siliconée. Sur joint d’éjection, sur têtes de douilles et sur joint d’étanchéité du canon + sur valve d’éjection.

2eme-graissage-webley-well-airsoft-g293

On continue d’améliorer les résultats. Valeurs comprises entre 181.3 et 294.8fps (61 tirs) soit un écart de 113.5fps.
En éliminant 3 (environ 5%) valeurs extrêmes, l’écart tombe à 86fps.
L’écart type des données brutes sans éliminer les valeurs extrêmes est de 24.9fps.

Donc au final, question régularité, il est possible d’améliorer l’engin par un simple graissage, peut être qu’un rodage plus long amènera d’encore meilleurs résultats. Seul l’usage le déterminera.
La régularité reste plutôt médiocre avec un écart type de 24.9fps. Un GBB MARUI peut facilement atteindre 10fps d’écart type quand un AEG sans problème technique permettra un écart type d’environ 1 ou 2fps, mais là plus rien à voir puisqu’il ne s’agit pas de détente de gaz.

La moyenne est d’environ 237fps, permettant ainsi un usage à courte distance d’engagement.
Ce d’autant plus que la puissance maximum n’a dépassé (et de peu) les 300 fps qu’à 3 reprises sur 228 tirs comptabilisés.

diagramme-final-revolver-webley-well-airsoft-review

D’un point de vue balistique :
Déjà il est à noter que sur tous mes tests, que ce soit au chrony ou sur le terrain, soit probablement 400 coups, je n’ai noté aucun incident de tir à type de bille qui reste coincée dans sa douille ou qui en tombe toute seule, chose qui arrive avec certains revolvers. La trajectoire de tir est tout juste correcte, l’effet hop-up est bien présent, il tend le tir mais la bille a quand même tendance à finir sa course là où elle veut. C’est plus ou moins vrai selon les séries, certaines sont bonnes avec 6 tirs à peu près identiques, sur d’autres aucun tir ne se ressemble.
Concernant la distance maximum de tir, en tirant depuis une position à 4 mètres du sol, au mieux la bille infléchit son vol à 35 mètres pour s’écraser à 40m. En tir horizontal ça pourrait correspondre à 30m utiles et 35m de portée maximale.
J’ai également réalisé quelques tirs sur cible.
Premier carton à 10 mètres (mesurés) en simple action uniquement, ce qui était une bonne idée sans vraiment l’être. Bonne idée pour que chacun sache quand on vise ce qu’on touche (alignement des mires avec le canon…). Mauvaise idée car les performances apparaissent mauvaises du fait d’une reproductibilité des tirs moyenne. Il faut aussi noter qu’avant chaque série de tirs j’ai couru 50 mètres le temps d’allumer la première caméra et revenir au poste de tir. Il faisait aussi 8° sans gants et dehors depuis 2 heures… Pas optimum pour un test, toutes mes excuses..

Webley Well airsoft oioiairsoft review test

5/6 : Plutôt correct pour une première série sans entraînement préalable, debout, au froid et après avoir couru.

Deuxième série à 16 mètres, cette fois-ci en simple action et mêmes conditions que ci-dessus.

img_0102

4/12 : Tout de suite moins bon, 4 tirs au but sur 12 billes tirées. Moyen quoi.

Les tests sur cible mettent en relief le fait que la précision est moyenne mais question distance de tir, c’est tout à fait honorable avec 237fps de moyenne.
Une vidéo viendra quand j’aurai plus de data dispo ou un accès internet correct, ça aidera à se rendre compte de l’efficacité du bouzin !
webley-mk-iv-well-airsoft-revolver-oioiairsoft-review-41

Edit 10 décembre 2016 :
Démontage du canon et du hop-up. Toute la pièce que l’on voit est mono-bloc, coulé dans un genre de plastique siliconé. Légèrement siliconé. Pas assez en fait je pense pour appliquer un effet correct aux billes qui n’y « accrocheront » pas assez… Et définitivement pas assez pour que je tente de retirer cette pièce du canon interne sans prendre le risque d’abîmer le bourrelet au passage de la fenêtre du canon. Canon interne en laiton non compatible standard du marché mais un canon d’AEG avec légère modification de la fenêtre et de son extrémité pourra faire l’affaire. Longueur 138mm.

 


Pour bénéficier de plus de contenus et soutenir mon travail, ABONNEZ-VOUS à la page YOUTUBE ou au site afin d’être averti des articles et vidéos et ne louper aucune information.
To enjoy more content and support my work, SUBSCRIBE on YOUTUBE or on the site to be notified of articles and videos and not miss any information.


Conclusion :
WELL nous propose une réplique hors du commun puisque les constructeurs chinois ne s’intéressent que rarement à ce type de réplique qui attire assez peu de clients. La réplique utilise des matériaux tout à fait corrects, toute en zamak sauf le grip en ABS. La manipulation avec le mécanisme à brisure est vraiment sympa, ça suffit à tomber sous le charme d’une telle réplique. En revanche la finition est assez moyenne, l’absence de marquages, quelques petits défauts mais surtout une couche de peinture bien trop épaisse qui donne l’impression d’une réplique qui s’est noyée. Côté fonctionnement on appréciera tout particulièrement la présence d’un hop-up fixe mais le soin apporté à la finition des cartouches et quelques non-rotations du barillet en simple action ternissent le tableau. Le Webley dispose d’une portée plus qu’honorable mais d’une trajectoire de tir difficilement maitrisable. Comme souvent ce type de réplique se retrouve ainsi limité aux combats à courte distance dans lesquels il évoluera comme un poisson dans l’eau avec ses 237fps de moyenne et son bruit qui fera baisser les têtes. Il faut noter qu’à l’heure actuelle il n’est pas possible d’acheter des cartouches supplémentaires. Le prix à débourser est d’à peine plus de 60€ en Europe, ce qui en fait une réplique très abordable et plutôt un bon rapport qualité-prix.

Prenez le temps de répondre aux deux questions suivantes SVP, ça m’aide à adapter le contenu des publications à vos attentes. Merci !

Thanks !
See U soon !
Oioi.

Publicités

10 réflexions sur “Webley MK VI WELL (G293)

  1. Sur le mien j’ai éliminé le ressort du barillet pour éviter les douilles sauteuses en partie et potentiellement diminuer la friction sur certaines pièces en zamac (qui pourrait entrainer usure prématurée voir casse).

  2. Superbe review, extrêmement complète ! Je pense que tu connais déjà, mais Military Arms Channel a sorti une très bonne vidéo sur celui-là, un modèle converti en 38 S&W et leur histoire !

  3. Pingback: Un nouveau Webley ! Cheap de surcroit ! | oioiairsoft

  4. Pingback: Retour en stock Webley WELL – dépêchez-vous ! | oioiairsoft

  5. Suite à mon dernier message, j’aurais aussi voulu savoir si un joint provenant d’un dan wesson serait susceptible de pouvoir remplacer celui qui entoure le bec perceur de ce webley, le mien ayant bel et bien un défaut à ce niveau.

    • Hello !
      Alors comme j’ai jamais examiné un Dan Wesson, je ne saurai dire.
      Je dirai que globalement s’il fait à peu près la même épaisseur et le même diamètre, ça devrait le faire. Une différence d’épaisseur sera rattrapée par un ou deux tours de vis de plus. Le diamètre devrait de base être équivalent car correspondant à celui du goulot de la sparclette. Je dirai donc (sans certitude) que ça devrait le faire.

      • C’est ce que je pense aussi, merci de ta réponse. En ce moment, la réplique est de nouveau disponible sur TG, et les douilles le seront dans les semaines à venir. Je re-posterais ici si jamais ça fonctionne, dès fois que quelqu’un ait le même problème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s