Nagant 1895 Wingun Review

Réplique du revolver M1895 Nagant, fabriquée par Wingun. Sortie en décembre 2012.

– Prix : Environ 130$ pour la version black, 140$ pour la silver à Hong Kong, ce qui revient globalement livré à environ 117€ (bk)/ 125€ (sv). Aperçu à 145/155€ en France hors port.
– Fonctionnement au CO2, sparclettes de 12g.
– Pas de sécurité.
– Pas de hop-up.
– Full métal, ABS imitation bois.
– Approvisionnement par 7 douilles contenant une bille de 6mm chacune.
– Puissance : annoncé à 400/420 fps.
– Longueur : 240mm.
– Poids : 700g.


Une boîte tout à fait sympathique ! Wingun étant du cheap (à prix d’or mais cheap tout de même), la boîte change de l’ordinaire !


On peut voir ici les différentes versions dispos : Black, Silver, 6mm, 4.5mm et… 177mm ! Du lourd, a doit faire mal ! Bon l'enseignement de ce tableau mis à part la grossière erreur d'unité, c'est que comme parfois, il s'agit d'une conception de pistolet à plomb rechambré en 6mm pour en faire une version airsoft. Un mail de contact (qui me servira probablement très prochainement, voir plus loin), téléphone, fax…


La réplique ! Sommairement protégée par la boîte et qq cm de papier bulle en fait. La boîte devient belle mais perd sa fonction protectrice, dommage, surtout si la boîte elle même est mal emballée dans un carton…
Des billes ! Il est monnaie courante de recommander de les jeter, mais comme ici la réplique n’est pas pourvue de hop up, peu de chance de l’abîmer !


Ouiii ! Un éclaté ! Parfois/souvent absent avec certaines répliques, pas toujours utile mais quand on en a besoin il est agréable de le trouver !
Dispo en grand format http://img11.hostingpics.net/pics/266511IMG5348.jpg


Garnitures :




Pour moi, la finition des grips est bonne, je sais que les puristes la trouveront toute “pourrite”, mais à plus de 30cm, elle donne largement le change.
Un léger jour d’un demi centimètre au bas du grip gauche, mais c’est pour chipoter, avec un vrai en bois, m’étonnerai pas que l’ajustement soit bien plus mauvais.
Ca ne grince pas, et c’est sacrément bien ! En revanche tapotez dessus et vous entendrez vite que c’est du plastique.

Corps :


Globalement la finition est très bonne pour cette version silver !
Le “silver” est plutôt bien fait, à voir avec le temps s’il s’use, se raille facilement ou s’enlève.
Le côté gauche est très bien fini, rien de choquant à première vue.
On notera une petite trace de moulage sous le canon :

Sur le guidon :

Et sur la détente :

Rien de bien méchant quoi.

Le côté droit, bien plus joli mais moins bien travaillé au niveau des détails.
– 3 vis cruciformes, pas du plus bel effet. À noter cependant que Wingun a eut le bon goût de placer l’une d’elles à peu près là où il y a une goupille sur le vrai 1895. Une autre est bien à sa place (mais en mode cruciforme quoi) et la dernière, près du chien, totalement absente sur le vrai (bon après faut bien pouvoir démonter sa réplique…).
– Un marquage de N° de série sous le barillet. Rien à voir avec un marquage RS. Je pense que c’est un N° unique après avoir regardé qq photos sur le web, mais à confirmer, les photos trouvées ne sont pas d’assez bonne résolution…
Rien d’autre qui ne me choque de ce côté là !

Pièces en acier en rouge :

Photos diverses :







Des mires ma fois toutes simples, classiques. Rien de plus à dire si ce n’est qu’elles sont bien alignées avec le canon, ce qui n’est pas tjs le cas de certaines répliques.
Bonus : vue façon jeu vidéo.

Approvisionnement par 7 douilles contenant chacune une bille.
Elles ressemblent beaucoup avec une bille dedans aux vraies douilles. Voir photo ci dessous de munitions RS.

La bille est retenue par 4 ergots/excroissances. Il m’arrive de temps en temps de perdre une bille qui tombe de sa douille, et je crains que ça n’aille qu’en empirant ! Ceci dit le problème ne doit pas être trop difficile à régler. On peut voir l’un de ces ergots sur la photo ci dessous.


On en arrive au point noir de la réplique, l’absence de douilles en spare… C’est là que le mail sur la boîte me servira, je compte les mailer pour demander s’ils peuvent en fournir en spare, même si 90% de chances que non…
Ci dessous les cotes principales des douilles, pas évident à reproduire sans du bon matériel comme un tour à métaux :/

Pour placer la sparclette de CO2, retirer le grip gauche qui est clipsé, placer la cartouche, visser à la main la pièce tenant l’attache sangle.

Le maniement de la réplique est simple.
Pour charger les douilles, ouvrir le “cache barillet”, mettre les douilles une par une en faisant tourner le barillet, puis refermer.

Réplique au repos.

Réplique avec chien armé.

On ne peut armer le chien et le maintenir armé qu’en le manipulant directement, la détente ne permet pas de bloquer le chien en position armée.
On peut désarmer la réplique simplement en maintenant le chien armé avec un doigt, appui sur détente, relâcher le chien doucement.
En double action, la détente n’est pas si dure que certains revolvers ou NBB.
En simple action, la détente est en position reculée et une simple pression, toute faible, à peine perceptible, permet de faire partir le coup. Très agréable ! Gare tout de même aux accidents !

1 – Test de puissance :

Conditions de réalisation :
– Billes 0.20g Taiwangun.
– Sparclette CO2 Cybergun.
– Chrony ACM copie du Guarder.

1ère série avec sparclette neuve :

Moyenne : 342 fps.
Ecart max : 58 fps.
[size=1][i]Valeur 612 éliminée, erreur de chrony (il me sort parfois des chiffres abérrants comme 23 ou 100, ici 612, extremement peu probable que ce chiffre soit juste.[/i][/size]

2ème série après 15 coups à vide :

Moyenne : 346 fps.
Ecart max : 47 fps.

3ème série après 15 coups à vide :

Moyenne : 365 fps.
Ecart max : 27 fps.

4ème série après 15 coups à vide :

Moyenne : 364 fps.
Ecart max : 54 fps.

Ensemble des séries :

Moyenne : 350.4 fps.
Ecart max : 94 fps.

2 – Test de précision :

Conditions de réalisation :
– Billes 0.20g Taiwangun.
– Réplique bloquée dans un étau (aucun jeu latéral, léger jeu vertical en pressant la détente)
– Cible scotchée (donc ne bougeant à chaque impact).
– Cible à 5.50 mètres. (pas plus grand dans l’appart…)

Résultat :

Un groupement tout à fait correct à mon goût.
5cm entre les deux extrêmes horizontaux.
6.5cm entre les deux extrêmes verticaux. (à réduire du fait du jeu vertical de la réplique lors du test)
On pourrai en déduire grâce à Thalès les dispersions théoriques suivantes à 10 et 15m (inutile plus loin).

J’apporte cependant une très grosse réserve, le test ne prend aucunement en compte des facteurs comme le vent, la perte de vitesse et cgnie… Selon moi la dispersion n’augmente pas proportionnellement à la distance mais augmente plus vite. Le test permet néanmoins de palier à la faible distance de test vrai en donnant une vague approximation.

3 – Test sonore :

Un test relativement inutile car je ne suis même pas d’accord avec le résultat du test…
Mesures effectuées à 5cm perpendiculaire de l’embouchure du canon. Le chiffre obtenu est très élevé du fait de cette faible distance.



Résultats en décibels. Donc théoriquement même niveau sonore. Mais le bruit du Nagant est bien plus aigu et à l’oreille semble beaucoup plus bruyant que mes GBB, c’est d’ailleurs ce qui m’a frappé le plus lors de sa première utilisation.
Donc retenir que le bruit est vraiment… :wub: Très bruyant, le genre de bruit qui vous dissuade de sortir la tête par la fenêtre en cqb !

1 – Pour le jeu :

Points négatifs :
– [u]On a donc un ici un revolver inutilisable d’origine dans une partie aux règles courantes en France (350/400/450fps). > Ne sera pas autorisé dans la plupart des associations.
– Puissance trop souvent au delà de 350 fps, avec une pointe à près de 390 fps, trop dangereux pour des distances d’engagement de back up, et ce d’autant plus que sa portée est limitée du fait de l’absence de hop up. > Dangereux.
– Puissance trop aléatoire : Ecart max de 94 fps sur 31 tirs… Ecart max réduit au sein d’une même série, environ 50 fps tout de même. > Aucune stabilité/reproductibilité théorique des tirs.
– N’espérez pas trop faire des tirs à plus d’une 20 aine de mètres, pas de hop up sur la réplique = perte d’altitude de la bille très rapide passé 15m (à la louche).
– Pas de douilles en spare.
– Risque de chute de la bille de sa douille.

Points positifs :
– Précision tout à fait bonne à courte distance.
– Bruit :wub:
– 7 tirs ! N’annoncez pas la couleur à vos petits camarades et laissez les croire à 6 coups !
– Détente ne nécessitant pas de force une fois le chien armé.
– Possibilité de recharger les douilles directement sur la réplique sans sortir le barillet ou les douilles ; Du coup permet aussi de vérifier le nombre de billes restantes.
– Possibilité de désarmer la réplique > Gain de sécurité.

2 – Pour la construction :

Points négatifs :
– Quelques petits défauts esthétiques mineurs comme vis cruci / marquage / traces de moulure.
– Certaines pièces comme la détente ou le chien auraient pu être en acier.
– Le CO2 c’est pratique sur des GBBs, moins utile sur un NBB ! Et ça pêche du coup sur la puissance…

Points positifs :
– Déjà : seul M1895 Nagant dispo en airsoft…
– Rendu général très réussi pour qui n’est pas collectionneur chevronné.
– Probable possibilité d’adaptation de grips bois RS après travail de l’intérieur où la sparclette passe. > à vérifier tout de même.
– Démontage pas trop difficile et assez intuitif.

Vous serez peut être intéressé par :

nagant démontage

nagant mod puissance

Advertisements

One thought on “Nagant 1895 Wingun Review

  1. Pingback: Webley MK IV WELL (G293) | oioiairsoft

Leave a Reply / Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.