BAR M1918 AY/Js tactical Review.

Review d’une [réplique] mythique qui mérite une grande quantité de photos à mon goût.

Réplique du Browning Automatic Rifle M1918 A2, fabriquée par JS Tactical.

  • Prix : 280€ en Italie, soit environ 310€ livré en France.
  • Fonctionnement électrique.
  • Sélecteur : Sécu/Full (pas de semi ni de cadence variable).
  • Full métal, ABS imitation bois.
  • Chargeur high cap de 190 coups.
  • Puissance : intestable en sortie de boîte, la review sera éditée.
  • Longueur : 1200mm.
  • Poids : 4800g.
  • Longueur canon :

La réplique est vraiment imposante et je craignais beaucoup pour son transport. Finalement colis arrivé à destination avec un soulagement à la simple vue de celui-ci…

La boîte du BAR est ce qu’il y a de plus simple de l’extérieur.

À l’intérieur :
Des feuilles de blabla incompréhensible en italien (shop), surement les mises en garde de rigueur quant à l’utilisation d’une quelconque réplique.

Mais surtout, la réplique et ses accessoires :

On notera le magnifique cadrage voulant éviter de faire apparaître les pieds… du coup c’est le bordel qui apparaît !
Edit : 5 ans et demi plus tard, lors du ré-upload des photos, cadrage corrigé, j’ai rangé ma chambre :p

On a donc dans cette boîte :
– Notre fameux BAR 1918.
– Le bipied. (plein, mais vraiment plein d’huile)
– La poignée de transport.
– Le chargeur high cap.
– La batterie.
– Le chargeur de batterie.
– La tige de débourrage.
– Une clé hexagonale et une clé de remontage du high cap. (sachet plein d’huile)
– Un sac de billes (à ne pas utiliser comme d’habitude). (sachet plein d’huile)

Si vous voulez éviter de ruiner vos vêtements, équipez vous directement de saupalin et dégraissez déjà sommairement le bipied.

Le bipied.

Ci dessous quelques cotes utiles.

Et le test de l’aimant.
(Dans ma review, chaque pièce sur laquelle un aimant est posé est en acier (ou pour être exact en métal ferreux). Les vis sont toutes positives au test. Les pièces sur lesquelles il n’y a pas d’aimant sont négatives.)

Il inspire la solidité et l’est ! Tout acier excepté la pièce centrale avec le trou qui se monte sur le canon, pièce sur laquelle on voit bien 4 traces de moulage.
Les pieds sont orientables et bloquables dans toutes les directions en serant fort les vis. Il y a toutefois deux encoches permettant de les bloquer en position perpendiculaire (verticale) au canon.
Présence de marquages : “B 7312235 N” sur la partie proximale des pieds.
J’adore le look du BAR avec le bipied et il était prévu que je le monte pour jouer, mais après essai de montage, les 1000 grammes du bipied se ressentent fortement quand installés tout au bout de la canne à pêche… Donc pour ceux aimant jouer “mobile”, vous risquez de ne plus sentir vos bras en fin de journée !
(Pas besoin de vis pour le monter, suffit juste de démonter le cache flamme en le dévissant en sens horaire).

La poignée de transport.

Test de l’aimant.

Solide, elle aussi en acier, ce n’est pas elle qui cassera mais plutôt la réplique si vous la manipulez trop violemment par ladite poignée.
2 vis nécessitant une clé hexagonale de 4mm (celle fournie est adaptée).

Pour la monter, il suffit de dévisser les deux vis et de l’adapter au canon externe. Merci ZAM pour l’info !

Je laisse les photos de ce que je croyais être la marche à suivre pr la fixer, ça fait partie du démontage de la réplique.
Pour la monter il faudra dévisser le cache flamme,

chasser la goupille de la mire avant,

chasser la goupille de la pièce qui fait la jonction entre canon et [tube d’emprunt de gaz ?], chasser la goupille (à noter qu’elle n’est pas en acier) sur le receiver

et enlever tout le bloc tube+garde main.

Puis dévisser les 3 vis sur la pièce centrale avec une clé hexagonale de 1.5mm. (Ma clé étant pourrie je ne suis pas allé jusque là de peur de foirer les têtes de vis).

Vous pouvez désormais glisser votre poignée sur le canon et refaire le chemin en ordre inverse…
Ou plutôt faire comme ZAM :p

Le chargeur.

Face gauche.

Trappe de chargement.

Plaque inférieure avec la molette.

Face droite.

Test de l’aimant.

Ils ont l’air robustes, sont quasiment full métal. En particulier la plaque supérieure qui souvent est en plastique sur d’autres répliques.
Présence d’un trou sur le côté gauche pour insérrer la clé de remontage… moche et inutile à mon goût, d’autant plus qu’il n’est pas bien centré !
On regrettera le manque d’exploitation de tout l’espace disponible, on aurait pu gagner facilement 20 ou 30 billes, ça peut paraître futile mais vous verrez plus tard que non…
À noter qu’il y a longtemps j’avais entendu dire qu’ils avaient des dimensions similaires à ceux de M14. Il n’en est rien, ils sont plus longs d’un cm (longueur dans le sens du canon) et sont parfaitement rectangulaires en coupe contrairement aux mags de M14. Donc inutile de tenter des adaptations avec ces chargeurs. Voir plus loin.

Chargeurs en spare :

Ce sont rigoureusement les mêmes que le chargeur fourni avec la réplique. (Il me semble avoir lu dans la review du BAR VFC qu’il y avait une différence entre celui d’origine et les spares de chez VFC, en couleur et forme).
Livrés dans un emballage en carton, il coutent environ 13€ en Italie. Et pour le prix vous avez même droit à une petite toile d’araignée sur la trappe de l’un d’entre eux !

Test :

Après un remontage complet il me sort 7.0 grammes de billes de 0.25… bizarre !
2ème essai : pas mieux.
Essai avec un chargeur en spare : 6.2g, tjs pas mieux…
Donc d’origine : au mieux 28 billes pour un remontage complet…
Le chargeur contient au maximum 39.6g de billes de 0.25g, soit : 158 billes max…
Pour faire simple, gros problème de contenance et de fonctionnement des chargeurs.

Batterie et chargeur de batterie.

Standard cheap.
Batterie type stick AK. Connectique Tamiya mini.
9.6V ce qui est tout de même agréable, répliques cheap souvent fournies en 8.4V.
1200mAh. Soit une autonomie plutôt faible.
Chargeur pourri à ne pas utiliser, sous peine de ruiner les batteries. charge à 450mA, donc charge bien trop rapide pour la batterie associée. Jetez le et procurez vous en un vrai ! (+/- une bonne batterie bien entendu).

  • Dans son ensemble la réplique fait forte impression. Déjà de par ses dimensions, je savais que c’était grand, mais quand on prend en main c’est juste énorme ! (Pas de jeu de mot foireux :P). La poignée est très large, j’ai beau avoir de grandes mains, c’est assez peu confortable, en tout cas pour le moment, on s’y fera je pense.
  • Du full ou de la sécurité. (Pas de semi, c’est normal, mais pas non plus une deuxième cadence de tir comme sur le vrai.)
  • Un canon long. Je n’ai pas encore démonté l’interne donc ne connais pas la taille de celui-ci mais la tige de débourrage mesure 80cm en tout, ça donne une idée tout de même.
  • 2 attaches sangle. Il faudra s’en procurer une vu le poids de la bête ! (La même que les M14 me semble t’il.)

Pas évident à cadrer cette canne à pêche…

La crosse.

  • Faites en ABS. Et oui ! Ce n’est pas du bois. Il n’y a pas de grincement lors de la manipulation ! (contrairement à l’ABS de ma M1A1 Cyma). L’ajustement est très bon comme on peut le voir sur la première photo.
  • Pour ma part je trouve l’imitation vraiment bien faite. Dessin mieux fait que sur ma Thompson Cyma (= anciennes Cybergun) que je trouvais déjà particulièrement réussi, et teinte plus foncée, plus jolie.
    Teinte moins rouge que le (vrai) bois de ma Thompson King arms.
    Si j’y pense quand il refera jour un jour… je ferai une photo avec les 3 répliques pour comparer.

L’attache sangle arrière.

Bien ajusté à l’ABS. Pas de jeu.

La plaque de couche.

Munie d’un dispositif comme sur les M14, une pièce mobile permet de supporter une partie du poids (très peu en fait) de la réplique sur l’épaule. Trouve surtout son utilité en position couchée.


La petite trappe (qui doit probablement servir à héberger le matériel d’entretien sur le vrai, à vérifier avec vous ) est mobile et montée sur ressort. Inutile dans la configuration d’origine, la crosse étant remplie de mousse, ça empêche de l’ouvrir correctement. Mais il est tout à fait envisageable après qq modifications de la mousse et des connecteurs (changement pour des plus petits type T-Dean ou EC2/3) de brancher/débrancher la batterie +/- charger par cette trappe.
(RAPPEL : Il est déconseillé de charger une Lipo encore montée dans la réplique. À vos risques et périls!)

Ptit test de l’aimant rapidement.

L’ajustement.

L’autre côté.

La partie supérieure.

On voit ici la jonction entre les deux parties de la crosse ABS. Assez visible si on y fait attention. Le motif ne s’arrête pas à cette limite mais se poursuit et correspond à l’autre partie de l’ABS.

La partie inférieure.

Gros plan dessus.

En fait on sent plus au toucher que la crosse est en deux parties. En effet il y a une légère “boursouflure” qui si elle était limée rendrait probablement la crosse parfaite. Mais j’ai peur qu’en limant on n’efface le motif ou n’éclaircisse la rainure, ce qui la ferait pour le coup vraiment apparaître. (Des gens parmi vous ont déjà essayé sur d’autres répliques ?)
Bon, j’insiste bcp dessus mais il n’y a rien de flagrant, j’essaie de rester objectif et donc pointe sur tout ce que je vois, même si ici je m’en moque pas mal.

Plaque de couche démontée.

2 vis plates.

L’intérieur garni de mousse.

Tirez sur le câble et vous aurez le connecteur ainsi que le porte fusible. La batterie s’insère bien et ne bouge pas, c’est vraiment très bien.

Du coup, dimensions de la batterie :

Donc 22.5cm. C’est un grand max en longueur.

Mousse virée pour regarder la configuration de la crosse.

J’attire votre attention sur le câblage. Il y a des cosses qui permettent de détacher l’extrémité du câblage, porte fusible et connecteur compris. Le principe est bon. La réalisation l’est moins. En effet, les cosses sont trop longues ou alors l’isolant n’est pas correctement appliqué, ce qui laisse apparaître 1 à 2mm de câblage dénudé sur les deux polarités. Ce qui peut provoquer un court circuit. (Pas si improbable que ça à mon avis, donc à vérifier sur votre réplique, c’est le genre de truc qui doit pas mal varier selon les répliques).

Après calcul rapide et approximatif, pour ceux qui n’ont pas de batterie stick, voici la place dont vous disposez :

C’est plutôt très spacieux !

Le porte fusible :

Fusible verre 25 Ampères.

Le garde main.

Côté gauche.

Côté droit.

Partie inférieure.

Rien de nouveau. Mêmes remarques que pour la crosse. Pas de jeu non plus.

La poignée de transport.
Voir section correspondante au dessus pour les photos.

Partie 2 de la review du Bar M1918 AY/Js tactical.

Le receiver est entièrement en métal. Ce n’est pas de l’acier, fallait s’y attendre ! À mon avis pas non plus de l’alu pour le prix… reste… le zamac !
Les finitions sont bonnes à quelques détails près. Pas de traces de moulage.
Place aux photos !

Côté gauche avec levier d’armement et sélecteur de tir.

On notera cette trace de moulage (enfin je pense) qui court sur toute la longueur du levier d’armement.

La partie inférieure.

Avec un coup de flash pour mieux voir le puits de chargement.

Le levier d’armement reculé au maximum.

Que ce soit reculé ou en position normale, il ne se balade pas et n’émet pas de bruit “parasite”.

Le côté droit.

Trappe d’éjection des douilles avec levier d’armement reculé.

Trappe fermée.

Je n’aime pas la façon dont celà se ferme. Pas joli, pas parallèle. De plus ça émet un bruit de frottement…
Donc soit mal montée, soit problème de conception, soit pièce abîmée… À revoir !

La face supérieure.

Gros plan sur les marquages.

“AUTOMATIC RIFLE
U.S.CAL.30 M1918A2
870145”

Donc gros plus pour les marquages pas fantaisistes ! Ils sont bien réalisés de plus.
Autre info grâce à ZAM, le N° de série semble être unique et propre à chaque réplique. Semblerait que j’aie le 145ème fabriqué.

Le sélecteur sur cette réplique n’a rien de fidèle au BAR originel qu’il se veut copier.
Extérieurement, pas de différence.
Mais en fait il n’y a que deux “clics”, un pour sécurité et un pour “tir”. Contrairement aux 3 positions du BAR qui offre une sécurité et deux cadences de tir. (je crois que je radote un peu mais c’est pas grave ! )

En position sécurité.

Ouh la trace de moulage pas jolie au passage !

En position tir.

En position je me balade au delà de ma course normale…

En fait il ne se balade pas librement comme ça, il faut le pousser pr qu’il fasse une révolution complète.
Mais les “clics” sont bons et ça ne devrait jamais arriver en partie.

La course de détente maximum selon la position du sélecteur.
En sécu :

En tir :

Il semblerait donc à priori qu’il s’agisse d’une sécurité type mécanique.

L’attache sangle avant.

Beaucoup de jeu dans celui-ci… facilement bidouillable pour diminuer les bruits.

Le cache-flammes.

Des traces de moulage vraiment (trop) voyantes… Et pas faciles à camoufler sans ajout de matière.

Pour démonter le cache-flammes, rien de plus simple ! Tournez le dans le sens horaire.

Son démontage permet de fixer le bipied en un tour de main.
À noter, la présence d’un joint torique qui permet d’éviter au cache flamme de se dévisser.

Les organes de visée du BAR sont bien jolis (très subjectif oui!), surtout l’arrière.
On a donc une mire et deux hausses différentes. Une standard non réglable et une micrométrique réglable en hauteur et en horizontale.

En position mire standard.

Hausse déployée.

On voit les deux vis permettant le réglage dans les deux directions.
Et on voit aussi qqch que je n’avais pas vu encore : le zamac est poreux à cet endroit sur le corps. Et ça c’est potentiellement pas bon du tout !
Autre problème : une fois dépliée, la hausse se balade d’avant en arrière, la lame-ressort censée la maintenir en place n’est pas assez forte. Voir pour un démontage et tordre un peu celle-ci pour augmenter sa tension.

Standard :

Micrométrique :

À noter que sur ma réplique la hausse est graduée. Apparemment pas sur toutes, celle de ZAM n’est pas graduée.

Le guidon.

Rien de spécial à part l’horrible point de soudure (des deux côtés)…

Mire démontée.

Goupille chassée.

Vous risquez d’être déçu pour ce premier test…
Batterie mise en place, tirs à vide, fonctionne mais émet un bruit désagréable, à priori les engrenages mal callés dans la gearbox.
On met le chargeur, on tire et… pas cool. Les billes tombent à 5m… On modifie le hop up en moins et en plus : soit les billes tombent tjs à 5m, soit elles sont tirées par paquet de deux ou trois, soit ça bourre lamentablement, soit il y en a une qui part correctement (et rien d’extraordinaire dans sa trajectoire) puis bourrage/paquet de 3 billes…

Donc pour faire simple, d’origine :
– Gearbox mal callée et puissance probablement basse.
– Problème de hop up nécessitant son démontage et vérification.

Démontage ? Vous avez dit démontage ?

Pour accéder à l’interne de la réplique, rien de plus simple ! Une goupille et le sélecteur à retirer et vous pouvez séparer la réplique en deux.
Gaffe à un petit ressort+appui qui bondira de son logement en retirant le sélecteur !

La gearbox apparaît et est pleine de promesses !
On semble deviner des bearings (plutôt que bushings en métal voire en plastique), un système de changement rapide de ressort…

Et là vous avez pas de bol, je suis du genre à garder le plus intéressant pour la fin !
Non non ne zappez pas, tenez le coup !!
On s’occupe d’abord du plus gros problème de fonctionnement de la réplique : L’ensemble canon/bloc hop-up.

Pour le sortir de la réplique il faudra avoir préablablement retiré le garde main avec son tube.
(alors le traitement de texte me souligne en rouge “préablablement”, mais je garde ce blabla lapsus !)
Il suffit de dévisser les 5 vis à l’aide d’une clé hexagonale de 2.5mm (non fournie).

On sépare tout…

On voit vite que le canon interne est plus court que ce qu’il aurait pu être…

En parlant de canon interne…

Bon d’accord on voit rien… croyez moi sur parole si je vous dis qu’il est cradissime…

Du coup, démontage ! (C’était nécessaire avant même de l’avoir remarque de toute façon…)

Bon, vous me croyez maintenant ? :P
Alors qu’est ce qu’on a là.
Un bloc hop up noir de qualité moyenne (pas très bien usinée, faudrait limer à plusieurs endroits pour enlever des “pelures” de plastique) et qui ressemble furieusement à un bloc hop up d’AK. Après vérification les dimensions sont tout à fait similaires, à 2 ou 3 dixièmes de mm par ci par là. Probablement les mêmes marges d’erreur/différence qu’entre deux hop up d’AK de marques différentes. Moi ça me suffit pour déduire que c’est un bloc hop up d’AK ! Et c’est un sacré + ! En cas de casse ou ne serait-ce que pour améliorer encore les perfs…
Canon de 490mm. Il y a de la place théoriquement pour plus long, mais je ne sais pas si c’est possible de l’enfoncer jusqu’au bout.

Bon, nous y voilà ! The gearbox :

Gearbox propriétaire, vous ne la trouverez pas en spare dans les shops.

Ouverture de la gearbox : Commencez par retirer la goupille supérieure qui maintient la base du guide ressort. Ca diminuera la tension à l’intérieur de la gearbox et évitera que tout ne vous explose à la tête !
Premier constat amer, la couleur et la gueule du guide ressort…

L’intérieur est huilé et non graissé et ça coule de partout, chiant pour nettoyer, mais faut s’y coller !

Les pièces :

  • Un moteur. Axe court, tête moteur type “D”. Dans sa cage moteur.


– Une gearbox ! Sans blague !
Ni jolie, ni moche, standard cheap à mon goût. Pour moi la conception n’en fait pas une gearbox aussi solide qu’une V7 ou V3 par exemple. Épaisseur standard des parois mais les parties faisant jonction entre les deux coques sont plutôt fines.
Bon ne dramatisons pas ! Ca tiendra aisément un sp100 ou M110 si besoin (et pas besoin d’aller plus haut, un sp90 ou M100 sera amplement suffisant je pense pour atteindre les 350fps), mais je doute de sa durabilité avec un très gros ressort et en full.

  • Bearings (roulements) de 8mm.


– Tête de cylindre en plastique blanc comme on l’aime sur les cheaps. Mais personnellement je n’ai jamais eut de Pbs avec ce genre de tête (obligé de conserver une tête propriétaire sur mes Sten, avec un SP90 ou SP100, ça ne bouge pas et a l’avantage de réduire le bruit/amortir le choc mieux qu’une tête en métal).
Une tête de cylindre V3 est parfaitement adaptée si néanmoins vous souhaitez la changer (ou j’vous ai vu vous deux au fond à vous dire qu’avec du métal ça ferait un sacré bruit sympa ! ) malgré la petite excroissance présente sur celle d’origine, j’ai essayé, c’est bon.


– Tappet plate en plastique blanc. Pas compatible V2/V3 ni V6 mais en cas de casse, en partant d’un V6 et en retaillant l’encoche où vient se lover le nozzle, vous pourrez réparer. Pas forcément évident à faire mais ça me semble être la meilleure piste. (Pas pu essayer avec un V7)


– Nozzle en plastique blanc, sans joint interne (O-ring). J’en ai pas 36 mille sous la main mais les nozzles de mp5 et d’AK-bêta sont de même longueur à un quart de mm près, ce qui devrait probablement convenir. Celui d’AK-bêta ressemble plus, le décroché étant exactement au même endroit que sur celui du BAR.
(Ceci-dit je ne garanti en rien la compatibilité ici.)


– Piston qui m’inspire une grande confiance ! (C’est rare sur les cheap) Rack full métal, mais demi dents (half teeth) ce qui ne gêne pas le fonctionnement. 1ère dent renforcée et seconde retirée d’origine = piston prêt pour une cadence relativement élevée et des puissances relativement élevées. (Moi en tout cas ça m’économisera un piston SHS à 9$.)
– Tête de piston : Plastique blanc, standard cheap, c’est à dire tout pourri ! À remplacer d’urgence, elle ne tiendra pas longtemps si vous voulez passer à 350 fps. (Non ne cherchez pas qqch pr la rattraper, il n’y a pas de roulements dessus.)


– Cylindre en laiton, standard. Mais percé. Donc pas terrible vu la longueur du canon. Théoriquement rien qu’en prenant un cylindre non percé vous gagnerez des fps.


– Engrenages en acier. D’une qualité suffisante pour ne pas envisager de les changer (sauf pour changer le ratio).
Marquage “DL” sur le gear central… moi ça ne me dit rien.


– Ressort à priori trop court. Je pense qu’il ne donne pas plus de 300 fps, trop court et pas forcément assez raide pour compenser.


– Guide ressort en plastique blanc, pas de roulements. Pour moi c’est LA pièce à changer avantageusement par un guide ressort sur roulements, sur tous les cheaps (même toutes les répliques), et à plus forte raison que ce type de réplique risque de faire de longues rafales, il est plus qu’utile de réduire les forces de torsion appliquées au ressort et surtout au piston. Malheureusement pas compatible du tout avec du standard, mais une simple modification à la dremel/scie/lime sur un V2 ou V3 ou V7 et il s’adaptera. (Voir plus loin).


– Visserie.
– Shims. (calage à revérifier je rappelle)
– Anti-retour avec son ressort. (Pas fait de mesure mais à vue d’oeil compatible avec un standard V3)
– Ressort de tappet plate.
– Base de guide ressort avec sa goupille permettant de la fixer/enlever aisément.
– Et… une petite vis sans fin qui se baladait dans la gearbox et dont l’origine ou l’utilité me sont inconnues… (Quand on dit de toujours démonter une réplique cheap avant utilisation ! Elle aurait finit par se mettre dans les engrenages et… casse !

What about fiabilisation and upgrade ?

Fiabilisation à la réception sans disposer de pièces spécifiques.
– Démontage gearbox, dégraissage, recallage, regraissage.
– Démontage bloc hop-up, nettoyage du joint à l’eau chaude +/- savon.
– Nettoyage canon.
– Remontage joint sur canon avec du ruban téflonné.
– Rajout d’un joint torique ou de ruban téflonné sur le picot coulissant qui modifi l’inclnaison du bras du hop-up afin que son réglage ne bouge pas avec les vibrations.
– Vérification cosses dans la crosse +/- isolation au chatterton.

Investissement +/- indispensable.
– Guide ressort sur roulements V2/V3/V7 + modif (voir ci-dessous).
– Tête de piston de qualité. Pas forcément métal (pourquoi pas POM), pas forcément avec roulements.
– Pas encore de recul sur le joint hop-up, donc à voir. (ça pêche souvent de ce côté avec les cheaps)
– Nouvelle batterie et chargeur de batterie de qualité.

Fiabilisation/upgrade de confort.
– Changement du ressort.
– Changement du nozzle pour un avec joint torique.
– Changement du cylindre pour un non percé.
– Changement de la tête de cylindre (selon votre volonté auditive :P) surtout si utilisation intensive.

Pour ceux qui veulent qqch de parfait, type high-end.
– Bah après faut connaître un peu.. et surtout c’est selon ce que chacun aime !
– Des pistes : chambre hop-up/piston/moteur


Oui je sais qu’il est très attendu…

Je remonte la gearbox, toutes les pièces sont d’origine (jme suis forcé à ne rien changer pour ne pas biaiser le test et que chacun sache à quoi s’attendre) mais j’ai apporté les modifications suivantes qui sont à la portée de tous et nécessaires à la réception : Gearbox recallée, canon nettoyé, joint hop up nettoyé et teflonné sur le canon.
(Ressort et guide ressort d’origine)
J’allume le chrony, je mets le hop up à zéro, je tire et… 134fps, 64fps puis bourrage… Niah j’ai mal remonté la pièce inclinant le bras de hop up ! Hop up au max du coup… Bon redémontage !
Re test : 300 / 297 / 296 fps et le chrony clignote bizarrement… what the fuck ?? Ils se sont passé le mot ?
Bon en fait c’est la batterie… donc en charge !

Test Chrony (enfin!) :
Chrony ACM copie Guarder. Billes 0.20 grammes marque P&J (Taiwangun). Batterie Lipo 7.4V Nano-Tech (Turnigy) 25-50C, 1800mAh.
Mesures en fps : 300 / 299 / 292 / 295 / 294 / 295 / 295 / 295 / 290 / 291 / 302 / 298 / 295 / 293 / 294 / 292 / 292 / 296 / 296 / 294.
Soit sur 20 tirs, une [b]moyenne de 294.9fps[/b]. Parfait pour le cqb ! Sauf que pas fait ni adapté pour le cqb… prenez vos dispositions !

Fichier Audacity :
Fichier perdu……
19 coups en 1.628299 secondes = [b]11.669 coups par seconde[/b], soit [b]700 coups par minute[/b].
De mémoire la cadence rapide du BAR est de 650 coups par minute, je pense qu’avec la batterie d’origine de la réplique (9.6V Nimh) on s’en rapproche davantage !

Portée/précision :
– Attention, je n’ai aucun moyen de faire des mesures exactes, étant en appartement, je tire par la fenêtre du 4ème étage, donc impossible d’avoir une bonne mesure. Ce qui suit est donc purement subjectif.
– La portée n’est pas terrible. Portée équivalente voire inférieure à ma Sten AGM montée à 305 fps et qui a un canon court (22cm). Equivalente à ma M1A1 (environ 300 fps). Nettement inférieure à mon mp5 (330 fps avant le changement de ressort). Donc malgré un démontage/nettoyage complet, la portée n’est pas terrible… Le hop up fait pourtant son office correctement. Voir en changeant canon/joint hop up…
– La précision est bonne malgré le manque de portée, pas trop de dispersion en fin de portée utile (difficile à chiffrer). Ce que je trouve étrange, car semblant mettre hors de cause le canon… la faute à qui alors pour la portée ?
– (Pour anecdote, j’ai eut un AUG Jing gong, livré avec cylindre percé au milieu, donc avec un ressort censé délivrer 330 fps de mémoire mais avec un cylindre percé, effet d’aspiration au bout du canon = 220 fps, et pourtant je suis quasi convaincu d’avoir une portée similaire aujourd’hui avec le BAR à 295 fps qu’avec l’AUG à 220 fps…)

Vous serez peut être intéressé par :

bar 1918 mod mags

bar 1918 mod spring guide

Advertisements

7 thoughts on “BAR M1918 AY/Js tactical Review.

  1. ;Bonsoir, perso, je n’ai pa de problème de portée, car sensiblement égale a celle de ma M14 G&G 350FPS,donc correcte, par cotre j’ai tjrs l’impréssin que ma réplique va se “caser” en deux t’en j’ai du “jeu” partout dan le bati, canon canon externe etc…Je suis en train de la démnter pour voir ce qui ce passe “là dedans” :-)

    Liked by 1 person

    • Hello ! Tu as du avoir une version avec un cylindre adapté je pense ;)
      J’avais aussi à un moment du jeu, de mémoire il y a une pièce avec plein de vis à la jonction canon externe/receiver. En resserant tout ça avait bien amélioré la chose ;)

      Like

Leave a Reply / Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.