Modifier une partie bois

Dans cet article je vais vous parler de la modification des parties bois de nos chères répliques.
À moins de n’acheter du high end (et encore), souvent les parties bois des répliques sont juste… moches.
Je vous propose donc ma méthode pour les embellir. Il y a plusieurs méthodes, presque autant que de répliques, mais celle-ci c’est la mienne, sans cette méthode mon fusil n’est rien, sans mon fusil cette méthode n’est rien (ou pas…). Bref vous l’avez compris il y a plein d’autres façons de s’y prendre mais je ne parlerai que de celle que j’utilise.

Comme souvent votre réplique arrive donc avec un bois comme celui là :

hostingpics.net

On pourrait s’en contenter mais il y a plus joli !
Malheureusement il y a bien pire aussi :

hostingpics.net
Plastique à gauche, bois à droite…

Là on est tout de suite plus tenté d’y remédier.
Ce qu’il vous faudra pour suivre ce tuto :

hostingpics.net

Papier de verre : quasi indispensable. Compter 2€
Lime à métaux : très très utile pour les arrondis si on ne veut pas cramer ses doigts avec le papier de verre.
Rape à bois : surtout si vous avez une grosse couche de vernis à retirer.
Ponceuse à bande : Accélère considérablement le travail si la couche à retirer est fine. Ca se trouve pr une 10aine d’euros en 1er prix.
Dremel avec embouts abrasifs : Permet d’accéder à des endroits inaccessibles ou pour accélérer le travail sur des zones précises.
Laine d’acier : Pour la finition. Compter 4€
Teinte à bois : trouvable en grande surface de bricolage. Prix variant énormément selon quantité et qualité, trouvable à partir de 8€, ma bouteille m’a couté une 20aine d’euros et j’en ai probablement pour une bonne vingtaine de répliques. Choisissez bien votre teinte ! Ebeine, chêne, noyer, tous se déclinent en plusieurs tons.
Eponge. (Pas celle toute dégueux qui traîne dans l’évier hein !)
Gants latex ou équivalent.
Masque anti poussière idéalement, sinon une écharpe peut suffire. Surtout si travail à la ponceuse électrique !

hostingpics.net

CAS N° 1 : Travail facile.

On démonte sa crosse par exemple.

hostingpics.net

On commence à poncer avec du papier de verre.

hostingpics.net

Si ça marche bien et que le bois apparaît rapidement sous la couche de vernis
à retirer, vous pouvez tenter la ponceuse électrique et vous gagnerez un temps fou ! Et ce surtout s’il s’agit d’une grande surface bien lisse et sans détails comme ici.

hostingpics.net

Vous avez fait le plus gros du travail ! Quel plaisir de voir apparaître un bois propre et « neuf » sous cette immonde couche de vernis/peinture !

hostingpics.net

Maintenant je vous conseille de mettre des gants, sinon…

hostingpics.net

Et ça reste longtemps !
Vous n’avez plus qu’à appliquer la couche de teinte à bois à l’éponge.

hostingpics.net

Faites de grands mouvements, évitez au maximum les petites retouches et bavures de la teinte.
Laissez sécher qq heures sur un support que vous aurez prévu bien entendu puisque vous n’allez pas plus vite que la musique !

hostingpics.net

Votre crosse maintenant sèche :

hostingpics.net

Plus qu’à y passer un peu de laine d’acier pour :
– lisser le bois qui a tendance à « boulocher » comme les pulls après une machine.
– rajouter de l’ « usure » et du défaut volontaire pour une impression d’authenticité.

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

CAS N° 2 : Travail difficile.

Difficile car couche très épaisse de vernis/peinture +/- bois gras ou plein de colle.
Typiquement le bois des KAR98K D’boys.

hostingpics.net

Une horreur sans nom possible !

On commence à poncer et on se rend compte que la couche est très épaisse ! Soit on prend son mal en patience avec les outils standards, ce qui donne ça :

hostingpics.net

La lime se remplit de cette espèce de vernis gras et après 3 coups de lime ça ne lime plus.
Et je vous épargne les plaques sur la ponceuse à bande…

Soit on attaque à la vraie rape à bois et à la dremel pour les nombreuses parties difficiles d’accès de la crosse du KAR.

Les petits détails :

hostingpics.net

Voilà !

hostingpics.net

hostingpics.net

Un bois qui semble pas trop dégueux.
Malheureusement vous n’êtes pas au bout de vos peines, le bois est gras et qq points de colle ou je ne sais quoi.

Il en résulte qu’après l’application de teinte à bois à l’éponge comme plus haut, on obtient ça :

hostingpics.net

Certaines parties du bois ne boivent pas la teinte…
Plus qu’à tout reponcer plus en profondeur !

Cette fois-ci vous pourrez vous permettre de faire des coulures pour saturer le bois à certains endroits qui absorbent moins.
Re-travail en cours…

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

Reponçage pour effacer les coulures et préparer une nouvelle couche même si le résultat commence à être correct, et oui, ici 3 couches ne sont pas de trop pour arriver à un bon résultat.

Après la 3ème couche :

hostingpics.net

De la laine d’acier pour lisser la crosse homogénéiser les parties qui en ont besoin et créer du défaut/usure…
Plus qu’à tout remonter.

hostingpics.net

hostingpics.net

Crosse bois sauvée de la faute de goût !

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

Et enfin, pour comparer un peu avec un bois King Arms et un bois Denix :

hostingpics.net

À vous de jouer maintenant ! Cette méthode est simple et VRAIMENT à la portée de tous pourvu qu’on puisse se procurer le matériel.

Oioi.

Publicités

3 réflexions sur “Modifier une partie bois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s