Nagant 1895 – Modification de la puissance.

Pas de hop up ! > inutilisable à grande distance.
Trop puissant ! > inutilisable à courte distance.
C’est balot !

Jouant essentiellement en cqb, je ne l’utiliserai qu’à très courte portée, il me semble donc plus qu’évident de devoir en réduire la puissance.
Plusieurs solutions :

> Pour diminuer la puissance :
– Réduire la puissance du ressort du percuteur.
– Brider le conduit du passage du CO2.
– Augmenter la puissance du ressort de la valve de percussion.
– “Brider” les douilles en en réduisant le diamètre intérieur. > Trop hasardeux car pas de douilles en spare en cas d’échec. Cf downgrade Dan wesson avec des bâtons de sucette.
– Passage au gaz, en modifiant une sparclette de CO2 pour y rajouter une valve de chargement. > Modif non définitive et aisément réversible, mais bricolage pas évident…

> Pour augmenter la stabilité/reproductibilité des tirs :
– Modifier probablement un ressort de mauvaise qualité, ou qui frotte quelque part ou bien encore mal monté… Ou alors un/des joints non étanches !

Comme j’aime faire compliqué, j’ai testé plusieurs méthodes possibles !

1 – Modifier le ressort de percussion :

La pièce qui frappe la valve est en acier comme en témoigne mon petit aimant. Mais le marteau, lui n’est pas en acier.

Ci dessous, le ressort qu’il vous faudra reproduire ou modifier. Moi je n’ai jamais aimé modifier une pièce d’origine, tjs préféré reproduire pour modifier, comme ça si problème repassage en “d’origine”.

Diamètre de la corde à piano à utiliser : 1mm.

Diamètre externe du ressort : 8mm.

Diamètre interne : 6mm. (j’ai hésité à mettre la photo… :P )

Plus qu’à jouer avec ses pinces, visseuse, vis, chalumeau et cgnie tant bien que mal et…
En bas à droite le ressort d’origine.
En bas à gauche, celui qui m’apporte le plus satisfaction bien qu’une des extrémités ait cassé lors du formage à chaud…

Une fois monté :

Puissance moyenne : 374.7 fps.
C’est un échec ! J’ai réalisé un upgrade involontaire ! Je trouvais pourtant mon ressort plus mou que celui d’origine…
Après avoir testé plusieurs ressorts fabriqués, j’en arrive à la conclusion que ça n’est pas la méthode idéale, un ressort plus faible et c’est le chien qui se balade et fait du bruit… Pas tip top quoi.

2 – Bâtons de sucette :

Méthode déjà bien connue, car très utilisée pour downgrader les “Dan Wesson” de 2 joules. Vous trouverez pas mal d’infos sur internet. Le principe est simple, réduire le diamètre de passage du gaz dans la douille, grâce à un batonnet de sucette, ce qui diminue en théorie la puissance.

hostingpics.net

Juste besoin de sucettes classiques et d’un cutter.

hostingpics.net

Pour moi le résultat n’était pas à la hauteur des espérances, avec une puissance encore trop souvent aux alentours de 380 fps…

3 – Passage au gaz :

Principe simple : se servir de la sparclette CO2 pour stocker du gaz. Suffit d’y mettre une valve de remplissage en gaz.
J’ai fait une première tentative avec une valve pour 1911 Marui, celle ci n’a pas un filetage standard et était impossible à fixer…
Mais j’ai trouvé la valve d’une grenade MK2 ACM, qui possède un filetage standard, alors c’est parti !

On écrase la sparclette à l’endroit voulu :

hostingpics.net

On perce.

hostingpics.net

On taraude.

hostingpics.net

N’oubliez pas d’ébavurer et limer l’extérieur car viendront s’y frotter des joints…
ET bien vider la sparclette car si ces machins se retrouvent propulsés, ça abimera les joints aussi…

hostingpics.net

hostingpics.net

hostingpics.net

Un joint coupé dans une chambre à air de vélo, voire deux comme moi, fonctionne bien mieux que les micro-joints fournis qui vont se déchirer ou se barrer au premier serrage. Une rondelle pour bien l’appliquer sur la sparclette.

Le système est fiable une fois bien réalisé au niveau des joints jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fuites.
Seul hic : puissance entre 50 et 120 fps…
Autant vous dire que le gaz n’est vraiment pas adapté à cette réplique, même combiné au ressort de percussion d’origine ou plus fort.
Mes recherches s’arrêtent là pour cette solution, j’abandonne, mais il doit y avoir largement moyen d’y remédier, en adaptant vraiment bien les ressorts de percussion, de valve…

4 – Limer le picot de la valve :
Solution la plus efficace ! Mais malheureusement définitive. Limer le picot entraîne un temps de percussion moindre et donc moins de CO2 expulsé vers la bille.
Il suffit simplement de sortir sa dremel.

Avant :

hostingpics.net

Chiffre un peu trop courant…

Après :

hostingpics.net

hostingpics.net

Seuls 2 tirs au delà de 350, mais ils étaient inférieurs à 355 fps. Tout entre 320 et 355 fps. Ca me satisfait !
À noter que j’ai combiné cette méthode avec celle des batons de sucette, ce qui en théorie réduit la quantité de métal à enlever sur la valve.

Vous serez peut être intéressé par :

nagant review

nagant démontage

Advertisements

3 thoughts on “Nagant 1895 – Modification de la puissance.

  1. Pingback: Retour sur une année 2013 ww2 ! | oioiairsoft

    • Hi ! Happy to see that it please you :)
      I own this cartridge but it is not compatible with this replica because the screw that keep the cartridge in place cannot be drilled to refill the cartridge with gas… And I think it won’t operate, like my homemade refillable cartridge.
      Thanks a lot for your message and some greetings from France ;)
      See you soon !

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.