Ta question ici – Moving or not moving edition – Avec Jacky_d

Vous êtes assez nombreux à me poser des questions techniques par mail auxquelles je me fais un plaisir de répondre. Afin d’en faire profiter un maximum de personnes, je publie ici les réponses à vos questions, ce qui vous permet d’obtenir des réponses complètes et organisées, fruit de mes connaissances.
Si tu as une question sérieuse et réfléchie, tu trouveras comment me contacter ICI.

Sorry english speaking players, no great translation for this, you can translate it with the google translate tool in the right column

 

 

 

EPISODE 2
Aujourd’hui c’est Jacky_d qui se questionne sur l’intérêt des canons externes mobiles sur les GBB.

Salut.
Je viens de découvrir ton site web avec grand intérêt.
Beaucoup d’infos utiles. Merci pour le partage d’ailleurs.

J’ai une question si tu as un moment.
Sur ton article : DIY – GBB fixed outer barrel / Canon externe fixe, tu expliques le gain de précision apporté par la modif.
Mais quel est l’intérêt à l’origine, d’avoir un canon “non fixé”?
Je veux dire… pourquoi les fabricants utilisent des canons “mobiles”?

Merci.

Jacky_d.

Salut Jacky_d !

Merci pour ta question qui est fortement légitime si on envisage d’améliorer la précision de son pistolet !

En réalité la réponse est assez simple, il faut revenir aux armes dont nos répliques airsoft sont des… répliques. Nos constructeurs ont donc répliqué le mouvement des canons des véritables pistolets. Sur les premières armes de point, le canon était généralement fixe, c’est le cas des revolvers mais aussi du C96/M712 par exemple. Puis le fonctionnement par culasse mobile s’est développé et est devenu prédominant depuis le 1911 et sa mécanique révolutionnaire. C’est aussi le fait de l’augmentation des calibres avec des cartouches plus puissantes nécessitant des mécaniques solides et capables de tenir le choc.

En effet, sur les armes à canon fixe, le canon et la culasse ne se verrouillent jamais ensemble et c’est uniquement la pression du ressort récupérateur qui applique la culasse contre le canon. Ce n’est, à quelques exceptions près, possible qu’avec des cartouches de faible puissance. L’intérêt est également économique puisque la fabrication est considérablement simplifiée.

Sur les armes à canon mobile, le canon va cette fois se verrouiller dans la culasse (généralement au moyen de ces anneaux que l’on trouve entre la chambre et le corps du canon) pour pouvoir encaisser le choc du tir. La culasse, en reculant, amène le canon en arrière avec elle sur quelques millimètres (il est toujours verrouillé avec la culasse) puis ces deux pièces se désolidarisent et le canon pivote vers le bas tandis que l’extracteur éjecte l’étui vide. Il n’est à ce stade plus du tout lié à la culasse qui peut reculer librement, et est partiellement lié avec la frame par rapport à laquelle il ne peut pas reculer davantage mais il peut monter et descendre selon la position de la culasse. Le cycle continue naturellement : la culasse comprime le ressort récupérateur, ré-arme le percuteur via le marteau, puis revient en avant entraînant avec elle une nouvelle cartouche dans le canon, se verrouille avec ce dernier et le ré-emmène quelques millimètres en avant à sa position de repos.
Les canons fixes sont réputés être plus précis que les canons mobiles, encore qu’il semblerait qu’un pistolet à canon mobile, de bonne confection ait une précision similaire.

Ce qui nous amène à l’airsoft, les fabricants ont répliqué ce fonctionnement à canon mobile sur les GBB. Comme tu as pu le voir dans LA VIDEO ICI, le canon externe flotte entre culasse et frame dès que la culasse est reculée de quelques millimètres. Puis il se verrouille avec la culasse grâce aux anneaux sur le canon, en position “prêt à faire feu”. Un rapide coup d’œil à cette photo permettra de bien mieux comprendre, il s’agit ici d’un 1911 plateforme TOKYO MARUI.

Pour aller un peu plus loin, j’avais fait CE TUTORIEL afin de transformer un canon externe mobile en canon fixe pour améliorer potentiellement la précision du tir, réduire la consommation de gaz et donc augmenter l’autonomie de tir. Je n’ai pas eu l’occasion de faire de tests, l’apport ne doit pas être énormissime mais est certain, reste à savoir de combien. Certains prétendent que ça n’apporte rien du tout, moi je pense que si, aucun n’a raison sans que de vrais tests soient réalisés. À toi de te faire ta propre idée !

J’espère que cet répond à ta question et éclairera d’autres lecteurs.
À dispo pour toutes autres questions techniques, en cliquant ici.

Episode 1 : Winter is coming edition / Tactical Squirrel


Pour bénéficier de plus de contenus et soutenir mon travail, ABONNEZ-VOUS à la page YOUTUBE ou au site afin d’être averti des articles et vidéos et ne louper aucune information.
To enjoy more content and support my work, SUBSCRIBE on YOUTUBE or on the site to be notified of articles and videos and not miss any information.


Tags : Airsoft, oioi, oioiairsoft, ta question ici, your question here, courrier des abonnés, lecteurs
Advertisements

5 thoughts on “Ta question ici – Moving or not moving edition – Avec Jacky_d

  1. Pingback: Ta question ici – Winter is coming edition – Avec Tactical Squirrel | OioiAirsoft

  2. Et là je pense à la réplique du Korth PRS qu’ICS ne va pas tarder à sortir, canon fixe comme l’original :)
    Vraiment sympa ce format d’article Oioi ;)

    Liked by 1 person

Leave a Reply / Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.