Ruby partie 14.

Partie 14 du projet RUBY. Comme vous pouvez le voir, le travail devient de plus en plus minutieux, de plus en plus porté sur les petits détails, ce qui signifie qu’on s’approche de … ?
img_92501 – On repasse au bois aujourd’hui. Ci-contre, l’état d’avancement des plaquettes tel que je les avais laissées lors d’un épisode précédent. Pas forcément très réaliste pour la plaquette gauche mais fonctionnelle et pas trop éloignée tout de même d’une plaquette de Ruby. En revanche il leur manque à toutes deux une transformation essentielle, un quadrillage en relief de type diamant.
plaquettes-ruby-reelQu’à cela ne tienne ! J’ai donc fabriqué un outil pour réaliser un aspect de surface similaire au pistolet centenaire. Ça fera d’ailleurs l’objet d’un prochain article type tutoriel, je pense que ça servira à plus d’une personne (en particulier un certain Yannourugby qui si je ne me trompe pas apprécie l’usinage de plaquettes fait maison, p’tite dédicace 🙂 ). Place aux photos pour voir le travail. Loin d’être parfait, plusieurs défauts mais je trouve que ça fait le taffe surtout pour un pistolet fabriqué en masse et à la va-vite sans grande attention pour l’esthétique. En tout cas je ne recommencerai pas, pour une plaquette et un sens de rainures j’ai compté 1h20 de travail, un bras bien endolori du fait de la crispation et les yeux explosés d’avoir trop forcé. Donc pour un peu plus de 5h de travail, même au soleil en écoutant « 2000 ans d’histoire » (pour ceux qui connaissent, on en trouve beaucoup sur youtube et ça occupe bien l’esprit) avec une petite bière, je ne me relancerai pas de sitôt dans un travail similaire.

 

img_9373mod2 – Encore un tout petit peu de métal avec une modification des vis. Raccourcies à la meuleuse pour ne pas dépasser dans le puits de chargeur et tête retravaillée sur la perceuse à colonne pour obtenir un effet bombé.

Méthode similaire à celle présentée dans la vidéo que j’avais publiée il y a quelques mois :
Abonnez-vous à la chaîne youtube, j’y publie des vidéos que je ne publie pas sur le site.

3 – Dernière pichenette métallique concernant la culasse et l’arrêtoir de culasse.
Le GBB est shortstroké pour les besoins du custom, c’est à dire que la culasse recule moins que sur le TT33 d’origine. Ainsi le creux sur la culasse permettant à celle-ci d’être accrochée par l’arrêtoir ne recule pas assez pour permettre un crochetage de la culasse quand le chargeur est vide. Il faut donc en refaire un plus en arrière. Culasse montée dans un étaux placé sous la perceuse à colonne, une petite fraise de 2mm à 1$ fdp in et le tour est joué !

 

Suite bientôt !
Oioi.

logo-previous-page2logo-next-page2

Publicités

2 réflexions sur “Ruby partie 14.

  1. Superbe boulot ! J’apprécie la dédicace et voudrais bien savoir comment tu t’y ais pris ?? Amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s