Ruby partie 16 – Finished project


Voilà un petit moment que certains l’attendent, le programme des articles ayant été un peu chamboulé ces derniers temps.
Je vous présente donc le pistolet RUBY terminé.

Base : TT33 WE (review)
Fonctionnement : GBB – Gaz blowback
Matériaux : Aluminium, zamak, acier, noyer
Longueur : 16,3cm
Poids : 664g avec chargeur
Longueur canon interne : 6cm
Diamètre canon interne : 6.05mm
Hop-up : Oui, réglable
Arrêtoir de culasse : Oui, fonctionnel
Sécurité : Oui, fonctionnelle
Chargeur : TT33 WE, sans modification
Capacité chargeur : 14 billes

Comparatif rapide :

 

Récapitulatif :
Parti sur une base de TT33, ressemblant vaguement au pistolet RUBY, j’ai usiné l’engin de manière un peu violente pour le raccourcir, le percer, le meuler… La réplique se retrouve dotée d’un guide ressort proche de celui du RUBY, au passage le spring guide plug est reconstruit pour corriger un gros défaut de conception du TT33 WE. Le shortstroke est rattrapé par usinage du canon externe et d’un cran sur la culasse permettant à l’arrêtoir de culasse de fonctionner correctement. La mire avant est fabriquée en acier et l’arrière est retravaillée. Une nouvelle pièce est fabriquée pour ressembler à l’arrêtoir de culasse du RUBY. Sur mon custom, cette pièce servira plutôt à intégrer une sécurité à la réplique sans trop s’éloigner du design original. Pas mal d’heures de travail dessus mais la sécurité est fonctionnelle. Celle-ci est intégrée aux plaquettes réalisées sur mesure en noyer qui m’ont par ailleurs obligé à violemment meuler la frame afin d’y intégrer des bagues de fixation filetées. Concrètement les plus gros écarts par rapport au modèle sont l’arrêtoir de culasse que j’ai fait le choix de conserver pour ne pas sacrifier le fonctionnement de la réplique, les stries de préhension à l’arrière de la culasse et les marquages soviétiques sur le dessus de celle-ci. Ponçage + mastic + peinture et c’est réglé mais ça n’est pas dans mes cordes !
Au final je suis particulièrement satisfait de ce custom qui a, comme tous mes customs entamés, bien traîné. La réplique fonctionne parfaitement, elle risque fort de voir prochainement les terrains avec une tenue de résistant ou WW1 si j’arrive à en constituer une correcte !

Place aux photos : cliquez pour faire défiler en grande taille.

 

J’espère que cette petite série d’articles sur ce custom vous a plu. N’hésitez pas à me le faire savoir, que je sache si je réitère l’expérience au prochain !
See you soon !
Oioi.


Pour bénéficier de plus de contenus et soutenir mon travail, ABONNEZ-VOUS à la page YOUTUBE ou au site afin d’être averti des articles et vidéos et ne louper aucune information.
To enjoy more content and support my work, SUBSCRIBE on YOUTUBE or on the site to be notified of articles and videos and not miss any information.


logo-previous-page2
logo-previous-page2

Advertisements

Ruby partie 15.

img_93761Finitions !
Un peu de peinture sur les parties modifiées ou fabriquées pour le Ruby. J’ai utilisé de la peinture à maquettes Humbrol qui traîne chez moi depuis plus de 15 ans et qui finalement reste encore correcte. Un grand merci à Golgy, expert en la matière qui m’a prodigué moult conseils et m’a Continue reading

Ruby partie 14.

Partie 14 du projet RUBY. Comme vous pouvez le voir, le travail devient de plus en plus minutieux, de plus en plus porté sur les petits détails, ce qui signifie qu’on s’approche de … ?
img_92501 – On repasse au bois aujourd’hui. Ci-contre, l’état d’avancement des plaquettes tel que je les avais laissées lors d’un épisode précédent. Pas forcément très réaliste pour la plaquette gauche mais fonctionnelle et pas trop éloignée tout de même d’une plaquette de Ruby. En revanche il leur manque à toutes deux une transformation essentielle, un quadrillage en relief de type diamant.
plaquettes-ruby-reelQu’à cela ne tienne ! J’ai donc fabriqué un outil pour Continue reading

Ruby partie 13.

13ème partie. Journée 100% métal !

Ruby header

1 – Spring guide cap.
Cette pièce sert à contenir le ressort lorsqu’il se comprime sur le guide ressort, de manière à ce qu’il reste le plus droit possible pour augmenter la régularité et diminuer la probabilité d’incident de tir. Sur le TT33 WE, le guide ressort existe mais est très (très) mal conçu. Il est complètement tubulaire, sans bourrelet et donc s’appuie directement sur le barrel bushing. Quand on essaye de visionner le truc, on se rend compte que la totalité de la puissance du ressort de rappel de culasse s’appuie sur un bout de zamak particulièrement fin qui Continue reading

Ruby partie 12.

12ème étape du projet. Début de la fabrication des plaquettes.

img_9238Pour commencer, bien sélectionner le bois. Pas comme moi quoi. Du sapin j’en ai à foison mais je n’aime pas. Alors j’ai tenté un bout de bois récupéré dans la rue qui me semblait plutôt pas mal. Après travail du truc je ne sais toujours pas de quel bois il s’agit… Toujours est-il que j’ai commencé par ramener la Continue reading

Ruby partie 11.

Suite du projet de réalisation du pistolet RUBY. Aujourd’hui : fin de la sécurité/arrêtoir de culasse et début des travaux pour les garnitures.

IMG_8012Si je ne m’abuse on s’est quitté sur cette photo avant-hier. La soudure de la “boule” sur la pièce avait juste anéantit celle-ci. Finalement j’ai décidé de réaliser la pièce différemment, la boule sera insérée en force sur une tige qui elle sera soudée sur la sécurité. Un tout petit point de soudure qui n’engage à rien et hop, roule ma poule.

 

img_8015Cette pièce a pour vocation d’empêcher la détente de reculer au moyen d’un picot soudé et meulé en rectangle qui vient s’insérer dans une fente réalisée dans la tringle de la détente. Elle effectue une rotation grâce Continue reading

Ruby partie 10.

Après quelques messages concernant mon projet de Ruby – en stand by – je me décide à le ressortir des cartons 1 an après :)
Merci justement à vous pour vos encouragements !

Rubyleftmod

Alors le programme aujourd’hui, reproduire l’arrêtoir de culasse du Ruby. Mais pas que. En fait je déteste sacrifier en fonctionnalités pour coller à l’aspect réel. Donc ce pseudo arrêtoir de culasse servira de… sécurité ! Présente sur le TT33 WE mais difficilement opérable sur le terrain (Cf review : https://oioiairsoft.com/tt-33-we-review-fr/ ), il faut donc revoir intégralement ce système et l’adapter à un vague Ruby. Ce sera le même principe, un picot agira sur la tige de la détente, picot rendu mobile par rotation d’une pièce en acier intégrée à la plaquette e crosse gauche.

Allez hop ! On part d’un plat en acier de 2mm, meulé, percé, soudé pour y inclure les picots. Malheureusement une fois la pièce fonctionnelle j’ai voulu y rajouter un gros morceau d’acier pour figurer la partie visible de l’arrêtoir de culasse (ou de la sécurité ici). La 3ème photo montre le nouveau travail pour recommencer puisque j’ai complètement foiré la soudure, sur la droite on voit le cadavre de la pièce en question…

Comme c’est un peu léger et que la réussite n’a pas été de mise ce jour, en bonus une petite photo.

15592-GazettedesArmes-118-Couverture-4

La suite bientôt !
Oioi.

logo-previous-page2logo-next-page2

Ruby partie 7.

Nouvel épisode. Sujet du jour, le guide ressort.
Le GBB étant désormais shortstroké, le guide ressort d’origine ne convient plus tel quel.

2 solutions :

– Agrandir le trou dans le muzzle cap pour que le guide ressort puisse sortir sans buter dessus. Il faudrait aussi lui donner une forme cylindrique plutôt que conique. Le hic c’est que le guide ressort risquerai tout de même de buter sur le muzzle cap car il bouge et risquerait de ne pas se retrouver aligné avec le trou, ce qui engendrerait au mieux un blocage du cycle, au pire et plus probablement même, une casse du muzzle cap rendant la réplique difficilement réparable.

– Fabriquer un guide ressort plus long et dont l’extrémité serait déjà en contact avec le muzzle cap. J’ai opté pour cette solution car plus “sexy”, plus fiable et également plus réaliste si on veut se rapprocher du RUBY.

Le guide ressort sur un vrai RUBY : apparaît quand la culasse recule.
c43e74ee

Sur un TT33, il reste invisible :
deactivated-russian-tokarev-tt-33-pistol-c-w-holster-1945-dated-sold-[3]-536-p

Je l’ai fabriqué en acier car disposant d’un poste à souder et donc plus facile à usiner ainsi. On peut l’usiner dans nimporte quelle matière simplement avec une perceuse et des limes si on est patient.
Une tige de diamètre 6mm, un bout d’acier percé à 6mm enfilé dessus, soudé. Le tout est monté dans le mandrin de la perceuse à colonne pour rendre le truc joli et bien régulier.

IMG_6506

IMG_6509

À gauche le TT33 d’origine. À droite le custom avec le guide ressort monté.
IMG_6514

Les deux culasses, on imagine bien le problème avec le guide d’origine si on le monte sur la culasse raccourcie…
IMG_6515

Terminé pour aujourd’hui !

See U soon.
Oioi.

logo-previous-page2logo-next-page2